comment apprendre la maitrise de soi a un enfant

Les enfants sont impulsifs par nature. Contrairement aux adultes, lorsqu’ils sont jeunes, ils ne sont pas en mesure de mesurer les conséquences de leurs actes et agissent sans trop réfléchir.

En effet, à un âge précoce, les connexions dans le lobe préfrontal, qui sont liées à la capacité de penser et d’agir rationnellement, n’ont pas suffisamment mûri. Par conséquent, les enfants ont tendance à répondre aux stimuli de manière quasi instantanée, et ce n’est qu’à l’âge de sept ans environ qu’ils sont capables de réguler consciemment leurs réactions.

Cependant, avoir sept ans n’est pas une garantie de maîtrise de soi. En effet, même si les mécanismes cérébraux sont prêts, si les parents n’encouragent pas cette capacité, les enfants ne disposeront pas des outils cognitifs nécessaires pour réguler correctement leur comportement. C’est pourquoi il est important de leur enseigner dès le plus jeune âge des stratégies qui favorisent la maîtrise de soi.

5 exercices pour encourager la maîtrise de soi chez les enfants

Temps mort

L’exercice du temps mort est l’une des méthodes les plus populaires pour encourager la maîtrise de soi chez les enfants. Il s’agit d’un entraînement très efficace qui stimule la capacité à contenir les réponses impulsives et à calmer les émotions, loin de l’environnement qui a déclenché le problème.

Elle consiste à créer un espace dans lequel l’enfant peut se calmer lorsqu’il sent la colère monter. Cet endroit peut être n’importe où à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, mais il est important qu’il s’agisse d’un espace neutre qui favorise la relaxation, afin que l’enfant puisse se calmer.

A lire également :  Pratique du taekwondo chez l'enfant : quels sont ses bienfaits ?

L’idée est que l’enfant change d’environnement pour réduire les tensions et retrouver le calme… et que l’adulte l’accompagne.

Souffler des bulles

Il est curieux de constater qu’un jeu aussi simple que de souffler des bulles peut stimuler la maîtrise de soi chez un enfant, mais la vérité est que les résultats sont excellents. Cette stratégie permet de réguler les réponses impulsives de l’enfant par sa respiration, produisant un effet très similaire à celui obtenu avec la technique de respiration diaphragmatique.

Le mécanisme est simple : lorsque l’enfant souffle pour faire des bulles, sa respiration ralentit, sa tension artérielle diminue et son rythme cardiaque se normalise. De cette façon, l’enfant se sent plus détendu et peut mieux contrôler son comportement.

Pratiquer les arts martiaux

L’exercice physique présente d’énormes avantages pour le cerveau, surtout lorsqu’il s’agit d’une activité aérobie.

L’entraînement aux arts martiaux, comme le taekwondo par exemple, est plus efficace que les exercices traditionnels et peut améliorer l’autorégulation cognitive, émotionnelle et comportementale des enfants. Le secret réside dans le fait que les arts martiaux exercent l’esprit et le corps, créant ainsi un équilibre, tout en apprenant aux enfants à contrôler leurs impulsions.

Offrir des câlins de soutien

L’affection exprimée par un câlin peut être beaucoup plus efficace que nous le pensons.

En effet, il est connu que lorsque nous prenons les enfants dans nos bras, nous stimulons la libération d’ocytocine, une hormone qui inhibe les tensions et procure un sentiment de bien-être. De cette manière, les enfants se sentent non seulement aimés mais aussi plus détendus et plus calmes.

A lire également :  Les postures de yoga pour les enfants

Par conséquent, une bonne stratégie pour l’aider à se maîtriser est d’essayer de le prendre dans vos bras lorsqu’il s’emporte. De cette façon, vous ne ferez pas que le contenir, vous le calmerez et lui transmettrez votre amour. Ce câlin doit être affectueux, mais aussi ferme.

Devenir son modèle de maîtrise de soi

La meilleure façon d’enseigner la maîtrise de soi aux enfants est de devenir leur modèle d’autorégulation. Les enfants ont tendance à imiter les comportements des adultes et s’ils ont un bon modèle de maîtrise de soi, ils finiront probablement par appliquer ces mêmes stratégies pour réguler leur comportement.

L’explication de ce phénomène provient des “neurones miroirs”, un type de cellule dont la fonction est d’imiter le comportement des personnes qui nous entourent et qui jettent les bases de l’apprentissage par imitation.

Ainsi, si vous devenez un modèle pour votre enfant et que vous êtes capable de garder le contrôle et de réguler votre comportement devant lui, vous l’encouragerez à agir de la même manière.