jeux confiance en soi enfant

Le jeu est l’une des principales sources d’apprentissage pendant l’enfance. En jouant, les enfants apprennent à mieux se connaître, développent de nouvelles aptitudes et mettent en pratique des compétences sociales telles que la coopération et le travail d’équipe. Le jeu accroît leur imagination et leur créativité.

Le jeu stimule leur empathie, développe leurs compétences linguistiques, favorise l’estime de soi et la maîtrise de soi et leur donne confiance en eux.

Pour qu’un enfant reprenne confiance en lui, nous devons lui permettre de jouer et d’explorer, de jouer et de s’exprimer sans crainte ou peur de faire des erreurs. Si nous voulons qu’un enfant reprenne confiance en lui, nous devons lui permettre de choisir et d’organiser ses propres activités et jeux afin qu’il puisse progressivement développer la confiance en soi nécessaire et améliorer son estime de soi en fonction de sa perception de la réussite, de son individualité et de sa créativité.

Afin d’encourager la confiance en soi des enfants, nous devons leur permettre d’exprimer leurs sentiments par le jeu : leurs joies, leurs craintes, leurs angoisses et leurs inquiétudes.

Comment améliorer la confiance en soi des enfants par le jeu ?

Comme nous pouvons le constater, tout jeu peut être valable pour encourager la confiance en soi des enfants si nous les laissons choisir librement, mais aussi si l’adulte les accompagne de manière appropriée. Dans ce cas, nous avons choisi 3 jeux à mettre en pratique à la maison, mais ils peuvent être adaptés pour être joués en classe.

1. Le jeu symbolique

Le jeu par excellence de l’enfance, le jeu dans lequel l’enfant fait semblant d’être, joue à la maman, au papa, au médecin, à l’indien, au pompier, à l’enseignant, …

A lire également :  Activités et jeux pour enfant quand il pleut

Tout type de jeu que l’enfant imagine être et qui imite des situations réelles. Dans ce type de jeu, les enfants mettent en pratique toute une série de compétences personnelles, émotionnelles et sociales qui leur seront d’une grande utilité à l’avenir.

2. Journée du compliment

Ce type de jeu plus spécifique vise à renforcer l’estime de soi et le concept de soi, si nécessaires au développement de la confiance en soi des enfants. Nous pouvons choisir un jour de la semaine pour en faire le jour des compliments.

Ce jour-là, nous remarquerons quelque chose que nous aimons chez l’autre enfant et nous le lui dirons. L’idée est que les parents soulignent les qualités positives de l’enfant et vice versa, nous pouvons utiliser des phrases de motivation telles que “J’aime vraiment ta façon de faire ….”, “Je pense que c’est incroyable la façon dont tu fais …”.

De plus, si nous les écrivons sur une feuille de papier et que nous les accrochons sur le réfrigérateur, ils auront un effet beaucoup plus important, car chaque fois que l’enfant se sent déprimé ou manque de confiance, il peut se tourner vers eux et voir tout ce qu’il fait de bien et ce que nous apprécions en lui.

Pour que le jeu ait une valeur effective, les phrases doivent être réalistes, il ne faut pas exagérer. C’est un jeu qui permet d’accroître l’estime de soi des enfants tout en renforçant leur confiance en eux et leur assurance. Toutefois, nous devons utiliser ce jeu avec modération, sans abuser des éloges et des compliments, en nous rappelant qu’il n’est pas bon non plus de les flatter constamment.

A lire également :  Activité pour apprendre à son enfant à se maîtriser

3. Chapeau de décision

Dans ce cas, l’objectif est que les enfants n’aient plus peur de prendre leurs propres décisions et qu’ils aient confiance en eux, ce qui les rendra plus heureux. Pour ce faire, nous jouerons avec un chapeau, réel ou imaginaire, que nous placerons sur leur tête et les encouragerons à prendre une sorte de décision. Par exemple :

– Appelez un ami et invitez-le à venir jouer un jour à la maison ;

– Aller à la boulangerie pour acheter du pain, s’ils ne sont pas assez grands pour y aller seuls, nous les accompagnerons avec leurs parents, mais nous les laisserons commander et payer eux-mêmes ;

L’objectif est que les enfants construisent et retrouvent une confiance en eux suffisante pour développer l’autonomie et l’indépendance nécessaires pour faire face au monde qui les entoure et aux éventuels échecs qu’ils devront affronter tout au long de leur vie.